Pente

Une pente d’1 cm par mètre linéaire permet l’évacuation des eaux de pluie.

Bâche géotextile

Sur terrain naturel, une bâche géotextile empêche les herbes de repousser sous votre terrasse.

Eclairage

L’éclairage encastré doit être prévu en amont du montage

Consultez le guide

STRUCTURES

 SUR TERRE

Si vous souhaitez poser votre terrasse sur un terrain naturel, il convient d’abord de créer une structure qui stabilisera votre support. Plusieurs techniques existent :

  • coulage de plots ou d’une dalle en béton : cette option s’avère souvent coûteuse et longue à mettre en œuvre (temps de séchage à prévoir avant de fabriquer votre terrasse). Elle ne sera retenue que dans certains cas difficiles (pour les terrasses en hauteur, lorsque le terrain est très instable ou qu’il présente des galeries et des tuyauteries).
  • utilisation de vis de fondation : cette technique est rapide et simple à mettre en œuvre : plus de temps de séchage, une pose rapide et la possibilité de démonter pour laisser le terrain propre si nécessaire.
  • pose de plots PVC : cette technique sera envisageable si le terrain est très stable (terre tassée depuis longtemps, contenant de la grave) et à l’abri des intempéries.
  • utilisation d’un lit de grave ou de dalles béton : à prévoir dans les cas intermédiaires, lorsque le sol demande un complément de stabilisation. Pour le lit de grave, prévoir une épaisseur d’environ 20 cm. Les dalles béton sont faciles à poser mais très lourdes (prévoir un transport spécifique et de vous faire aider pour la pose).

A NOTER : prévoyez la pose d’une bâche géotextile sur votre support afin d’éviter les repousses d’herbes sous votre terrasse.

 SUR DALLE BÉTON

Il convient de vérifier que votre sol est régulier et qu’il présente une pente pour l’évacuation des eaux de pluie. La pose de plots PVC réglables permettra de corriger les dénivelés et de créer la pente si besoin.
Le support doit être parfaitement nettoyé.

 SUR LAMBOURDES

Les lambourdes ne doivent jamais être en contact direct avec le sol. Si vous posez vos lambourdes sur une dalle béton, prévoyez de mettre des cales en polyéthylène haute-densité sur votre sol. Si votre pose se fait sur terre, prévoyez des plots PVC.

NOTA :
- vos lambourdes doivent au minimum être deux fois plus larges que les lames que vous fixerez sur la terrasse
– elles doivent être espacées de 50 cm et posées perpendiculairement aux lames
- pour solidariser deux lambourdes bout à bout, utilisez une équerre.

 SUR PARPAINGS

La pose sur parpaings est la solution la plus économique. Elle demande cependant une petite préparation : pour éviter que votre support se tasse, prévoyez de mettre une couche de mortier damé de 4 cm dans les trous qui recevront les parpaings. Les parpaings pleins sont très lourds, préférez les creux. La solution de pose sur parpaings est adaptée dans les régions où il ne gèle pas (ou peu) en hiver (risque de fendillage).

 SUR PLOTS BÉTON

Les plots béton intègrent les fentes qui permettront la pose de poteaux, lambourdes ou de solives. Une solution simple à mettre en œuvre (et bon marché) : planter des tubes PVC 100 mm dans le sol, araser au laser pour obtenir une surface plane et couler du béton dans les tubes.